Tag Category

Gréements

Comprendre pour bien choisir son mât Blokart

prix voile char à voile Blokart

 

Nos mâts Blokart sont constitués de sections qui s'emboîtent parfaitement ensemble, ce qui rend nos chars à voile faciles à assembler et à ajouter ou retirer des sections pour s'adapter à différentes tailles de voile.

Notre jargon est un peu particulier mais finalement plein de bon sens : la section de base du mât, appelée «base», est la plus grande, suivie par la suite de sections plus petites appelées 3rds, 2nds et un Top en haut du mât.

La mât standard est en fait un mât pour voile 3.0m. Il est constitué de :
- une base de mât
- une rallonge 3rd
- une section 2nd
- un top

Pour faire un mât de 4.0m, il suffit de rajouter une seconde rallonge 3rd pour donner : 
- une base de mât
- une rallonge 3rd que l'on pourra choisir en fibre de verre, en Carbone ou Ultra Carbone.
- une seconde rallonge 3rd
- une section 2nd
- un top

La démarche est la même pour un gréement de 5.50m à partir d'un gréement de 4.0m.


Nous utilisons trois types de matériaux pour construire nos mâts: fibre de verre, carbone et ultra carbone.

Mât Fibre de verre:

Le mât en fibre de verre allie rigidité et souplesse, notamment dans les hauts, pour pardonner et rendre accessible la navigation à tous les pilotes, même débutants. En effet, en cas de survente, sa souplesse lui permettra de laisser échapper l'énergie en excès et fera doucement lever la roue au vent de votre Blokart.

Mât Carbone:

Ces sections de mât contiennent 600 grammes de carbone rigide enroulé autour d'un noyau en fibre de verre flexible. Les sections en carbone rendent le mât plus rigide et plus nerveux. En ajoutant des sections de carbone à la base du mât où la plupart des efforts mécaniques se produisent (en particulier la base et le «3rd» suivant), vous pouvez augmenter les performances dans des conditions venteuses.

Mât Ultra Carbon:

Notre Ultra Carbon est composé de carbone plus épais (900 grammes), enroulé autour d'un noyau en fibre de verre résilient. L'utilisation de sections de ce matériau de mât le plus rigide peut encore augmenter les performances, mais peut également être moins tolérante dans des conditions de rafales.


La composition idéale du mât varie pour chaque pilote et dépend des conditions de navigation, du style de navigation et des préférences; aucune configuration ne garantit de meilleures performances qu'une autre.